L'ASSOCIATION

Ôtez vos hauts de forme, enfilez vos chaussons, et embaumez-vous d'ALZ Films.

Sorti de Terre en 2010 au sein d'une promotion de gai lurons de l'audiovisuel, le sobriquet ALZ films cachait à l'époque une bien belle troupe passionnée par les tournages commandos,  capable d'assumer tous les rôles (réalisateur, régisseur, comédien, preneur de son, maquilleur...), sur toutes les configurations. Lors de ces années de formation sur le tas, les méandres des genres fantastiques, dénominateur commun du noyau dur fondateur, furent explorés et ratissés.

Structurée et posée depuis 2014, l'association compte toujours dans ces rangs les même trublions.
Façonné par quatre cerveaux illuminés, le collectif propose autant d'univers distincts dans lesquels se perdre sans limite. Fictions, clips, mais aussi vidéos expérimentales ou captations live, nous aimons explorer tous les fronts, sans retenue ni pudeur.

Abandonnez-vous, relâchez vos muscles les plus tendus, et pénétrez sensoriellement, esprit le premier, dans
l'univers d'ALZ Films.

LE NOYAU DUR

François VIEUX

Assis dans l'obscure salle de montage, heureux, je contemple.

Je contemple la vie, ce nouvel espace-temps, singer la réalité par les yeux d'un faiseur de monde.
 
Par le biais du suréalisme, de l'anticipation, de l'animation, de l'ultra-réalisme, les images ne mentent pas.
Ni sur le karma de celles et ceux ayant aidés à les créer, ni sur chaque vision unique proposée sur ce qui nous entoure.
Elles nous renseignent toujours sur l'âme de celui qui en est l'instigateur.

Monter, étalonner, insufler la vie et leur sens à ces images, voilà mon principal rôle chez ALZ Films et dans la vie. J'en savoure chaque seconde.

Paskål JEANJEAN

1m65

62kg
cheveux châtains
yeux noisettes
barbe rousse
pas de tatouage, plus de piercing
cicatrices
sur le cuir chevelu et l'arcade sourcilière droite.


Penchant immodéré pour Howard, John, Richard, Trent, David, Kenji, William, le vent, les shortbreads, le bayley's, le feu, la création, sa destruction, la viande crue, la folie, ses raisons, etc. ...​

Thomas GARNIER

Je m’intéresse aujourd’hui au cinéma comme objet d’étude théorique. Mes recherches portent sur nos relations aux medias, au sens large du terme, en tant que milieux diaphanes de notre perception quotidienne.

 

Ma formation d’abord technique me place toutefois à la lisière entre cet aspect théorique et la production concrète d’images, la logistique des tournages et  la création d’œuvres, telles que les pratique ALZ Films, où j’évolue depuis sa création, avec ses autres auteurs, collaborateurs et amis.

 

Entre les deux : pas tout à fait un fossé, plutôt un faisceau de forces contradictoires, formant les passerelles essentielles les nourrissant chacun.

 

Une personne capable de capter des forces invisibles, et servant d’intermédiaire entre deux mondes qui ont cessé de communiquer s’appelle un medium.

Maxime SPANU

Si je devais commencer, je dirais : « feuille blanche ».

 

Un crayon. Le trait, il s’anime, il progresse et s’émancipe.
Ligne droite ou courbe infinie, si fine et parfaitement immense.

Imagine ! Expérimente ! Le cadre. Et rentre dans le champ l’idée.

Elle se transforme, évolue, tantôt effrayante, tantôt merveilleuse.

Tout un montage. Nous sommes à la frontière des possible
Un graffiti, la signature d’un trait, comme ça. Le dessin aussi.
Cinéma et animation. Entre imaginaire et réalité.

 

Le rêve ou le cauchemar ?


Il se passe quelque chose.

LES AUTRES COLLABORATEURS
Chef opérateur, assistant-réalisateur, comédien, régisseur, machiniste, maquilleuse...
 
Ils sont une dizaine de passionnés à travailler à nos côtés pour nous aider à donner vie aux projets les plus ubuesques qui soient !
 
David, Lucie, Manon, Bérénice, Brice, Alissia et tous les autres...
 
Encore merci et gloire à eux !
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now